L'air du temps

Publié le par Petite fleur du seigneur

Un peu de morosité sur la ligne d'écriture,

Ne pas savoir écrire ou bien me raconter.

Besoin de retrouver ma plus belle tessiture.

Que de ma plume j'aimerai créer.

Alors je pose sur mon lie de tristesse,

Quelques verbes jetés en vrac,

Pour tenter de retrouver l'allégresse,

De cette houle ou bien de ce ressac.

J'ai dans mes pensées encore l'étoile polaire,

Une pensée filante mais pourtant si belle,

d'un passé ou d'une période éphémère,

qui tricotait le temps d'une aire nouvelle.

Petite fleur a mis le noir et le blanc,

en signe d'un deuil annoncé non accepté,

Passant de la couleur au simple gris argent,

telle la feuille qui glisserait dans l'immensité.

C'est peut être dans l'air du temps

de retrouver mes ailes et mon joli soleil,

Chanter le blues ou être tout simplement,

une femme qui aime sans pareil.

Je clos cette écriture qui n'est pas, beaucoup plus qu'une rature sous mes pas. Je change la donne d'une faute d'orthographe, pour que mon coeur en raisonne de l'épitaphe.

Ci-git la petite fleur du Seigneur... vivant juste de son coeur... Je suis désormais la grenouille du Seigneur... Bénitier qui mouille la petite fleur.

Divinement vôtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :