Le silence

Publié le par Petite fleur du seigneur

On dit que parler libère... Je crois qu'au fonds, il faut savoir s'exprimer et dire ce que l'on pense mais j'ai appris qu'on ne peut pas faire passer quelque chose à quelqu'un qui ne le souhaite pas. Très souvent, le silence est la voie de la sagesse parce que ce silence est libérateur. Chaque être doit être libre ou non d'entendre l'autre. Je me sens bien en mon être car personne ne peut comprendre ce qui le compose... Personne n'a le pouvoir de pouvoir cerner ce que je suis, à part moi-même. Ce n'est pourtant pas triste mais au contraire protecteur. La vie m'apprend... Elle m'apprend qu'on ne peut vivre à travers les autres et qu'il faut s'aimer suffisamment pour ne pas avoir besoin des autres... On doit pouvoir partager mais sans ressentir de manque lorsque l'autre décide une trêve... Oui, la vie m'a bien appris l'autonomie et l'indépendance. C'est une leçon, certes dure à assimiler, mais salvatrice et libératrice. J'ai vu les étoiles dans mes yeux et ressenti l'amour qui émane de moi. Il est sur puissant comme une poussée d'adrénaline puissance 100 000... Il faut laisser cet amour se distiller à l'intérieur et à l'extérieur sans le laisser s'exalter entièrement parce qu'il peut emprisonner l'autre aussi...

Tout est leçon de sagesse en ce monde... C'est étrange pourtant parce que d'avoir réussi à appréhender cela n'enlève pas encore l'amertume que j'ai en moi... amertume d'avoir l'impression de m'être trop livrée à quelqu'un qui n'était pas prêt à recevoir...

J'ai appris que tout était leçon et que rien n'était punition. "Ce qu'on n'apprend pas dans la sagesse, nous l'apprenons dans la douleur"... je me sens beaucoup plus sereine désormais en mon sein parce que personne ne me fera douter de ma valeur, de ma route, de ce que je veux vivre et de ce que je suis... mon coeur brûle d'amour... Je suis heureuse lorsque je prends de la hauteur pour observer chaque situation inhérente à ma propre route.

Je trouve la route magnifique même si je dois me séparer de certaines choses qui ne me conviennent plus, de certains nœuds d'amour qui étouffent au lieu de libérer. J'aime bien ce silence de mon être. Il m'emporte vers d'autres horizons beaucoup plus beaux que ceux que j'ai entrevu. C'était chouette tout de même parce que l'exaltation élève... mais l'exaltation n'est pas la vie... l'amour est la vie... Le vrai amour et pas celui des humains...

J'ai encore envie de te dire que je t'aime Dieu... Tu m'apportes tellement... Hier soir, en allant me coucher, j'ai vu un paquet de mouchoirs en papier vide juste sur mon oreiller... j'ai souris et je me suis dis "fini de pleurer désormais"... Oui... Il est temps de poursuivre ma route beaucoup plus sereinement et de continuer mon projet d'édition.

Je sais que certaines personnes seront tristes parce que je ne me dévoilerai plus comme je l'ai fais. j'ai envie de leur dire de ne pas l'être parce qu'ils sont importants pour moi et surtout pour eux. Chacun doit pouvoir voler en toute liberté. Je reprend mon envol tel un aigle libre et sans contrainte.

Oui, je suis heureuse... à tout jamais.. parce que même sans certaines personnes, je ne serai jamais seule... immensément heureuse de l'amour de ma vie, Jeshua... les anges sont là et m'accompagnent et j'ai de merveilleux regards dans ma paroisse, des rires et aussi plein d'amour à distribuer... Aimer et réconforter... Quoi qu'il arrive et quoi qu'il advienne.

Je t'aime Dieu... Merci de si bien m'apprendre... de ta guidance et de ton amour infaillible et inaltérable... Je sais que tu ne me lacheras jamais la main parce que tu m'aimes telle que je suis, dans mes fragilités et dans mes failles... Je te rends grâce et chante ta gloire... pour l'éternité...

ta petite fleur

Divinement vôtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :