Une parenthèse

Publié le par Petite fleur du seigneur

Une parenthèse

J'ai refermé la parenthèse et changé de ligne. Mon écriture, du coup, semble plus sage, plus posée, moins exaltée... peut être aussi un peu austère ?

Je fais une pause en indexant le passé avec des mémos de toutes les couleurs... le jaune pour mon soleil, le rouge pour mes émotions, le bleu pour mes rêves... Je choisi le marron pour cette nouvelle page... une couleur qui me semble neutre dans l'émotion... Elle me fait penser au bois de l'arbre et donc au crayon de papier qui de sa mine couleur cendre peut changer d'avis à tout instant... La gomme lui permet cette folie...

Ma tête s'est vidée de toutes interrogations et reste dans l'observation... Je patiente, tu patientes, elle patiente, nous patientons, vous patientez, elles patientent... Je conjugue au féminin cet état latent de mon être...

Au fonds, je suis dans une langueur où tous mes sens semblent endormis dans une sorte de mantra hypnotisant... L'étoile me manque encore... Et pourtant, pour la première fois depuis longtemps, je n'ai aucun regret de m'être éloignée d'elle... Elle me brûlait l'épiderme de mon coeur qui en devenait fusion... j'y pense ou j'y repense comme un souvenir bien loin de mon quotidien... comme un doux rêve... Ai-je rêver ? Peut être qui sait... J'ai rêvé qu'une étoile était venu effleurer mes pensées...

La vie, qu'est ce que c'est sinon une suite de décisions arbitraires ou conscientes ? Ma vie est l'action de l'écriture et du rire... C'est déjà pas si mal non ?

Lorsque la morosité ambiante m'étouffe, une image se forme dans mon esprit : l'armée de Dieu et je me trouve au milieu d'eux, de mes frères, tout à fait sereine et en paix. j'ai trouvé en mes frères et soeurs en christ un apaisement réel et une joie de vivre. Je ne retournerai pas rêver d'élévation de l'être, de l'âme, à croire que la méditation pouvait me donner une solution illusoire. Ce n'est qu'un outil et j'ai compris que mon chemin était dans la lumière de Jésus et nul part ailleurs. Alors, oui... Je crois que j'ai bien fais de refermer le voile de l'étoile polaire qui me semble à des milliers d'années lumière de mon chemin... Elle était belle... Vraiment... et je l'ai aimé... Vraiment...

Au fonds, l'écriture, qu'est ce que c'est sinon qu'une étoile en devenir... une sorte de pont entre l'âme et l'esprit ou le corps et le coeur...

Merci Seigneur de rester à mes côtés... Tu es vraiment fidèle... toujours et en tout lieu.. Et je t'aime... d'un amour absolu et réel...

Divinement vôtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :