fille de la lune

Publié le par Petite fleur du seigneur

fille de la lune

je suis fille de la lune,

sans attache ni lignée,

sinon fille de plume,

baptisée par les cieux tout entiers.

Enlaçant mon astre de nuit,

je jette un coup d’œil sur la terre,

curieuse de voir mes amis,

folâtrer et paginer l'éther.

Un peu de tristesse

sur le ciel de ma vie,

De ne plus être altesse,

dans le creux de leur esprit.

Pas un n'a essayé

de me retenir,

J'aurai voulu rester,

et m'inventer un avenir.

Je ne fais plus entendre ma voix

sur celles dites libres,

tel un chien aux abois,

ou un tamis passé au crible.

Mon ange des cieux,

Je t'ai trouvé si belle,

maquillant le ciel d'un bleu,

digne d'une aquarelle.

Tu sembles en amnésie,

Ayant effacer les pages

de la petite fleur que je suis,

crayonnant mon doux visage.

Je pense aussi à toi,

fille de l'Orient,

navigant loin de moi,

qui suit fille de l'occident.

Je t'en ai envoyé

de beaux messages,

qui s'en sont trouvés noyés,

effaçant mon passage.

Et toi, Etoile polaire,

Je t'ai tellement aimé,

Ici, ailleurs et dans l'éther,

d'une petite fleur d'éternité.

Tu es une

de mes plus grandes peines,

jolie bulle d'écume,

d'une marée pour une reine.

Je suis partie rejoindre Dieu,

A côté de dame lune,

pour enfin réinventer mes cieux,

d'une louange de plume.

Vous me manquez encore...

Je ne vous oublierais jamais...

J'ai peut être quitté le port,

Pourtant mon coeur reste à quai.

J'aurai aimé la réciprocité,

de tout l'amour que j'ai donné,

Mais je vous laisse la liberté,

ou non de m'aimer...

Je suis sa petite fleur... Seigneur, je t'aime de toutes les forces de mon âme...

Divinement vôtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :