Rêve

Publié le par Petite fleur du seigneur

Rêve

Les années passent au fil des joies et des peines,

Comme un tisserand qui ne se lasse de dérouler la laine.

Et je regarde le miroir du temps qui s’égrène,

D’un sablier goutant la paix que l’univers parsème.

Je me suis souvent demandée qu’elle était mon expérience,

D’avoir voulu aimer en comptant mes pas de danse.

Mais il n’y a que les vies des âmes en partance,

Picorant ces fameuses graines d’un troupeau en transhumance.

Je continue à regarder mon beau ciel plein d’étoiles,

Même si la polarité de celles –ci a souvent créer un voile.

E je crie vers la lune le plaisir d’une aurore boréale,

Qui ravive le brillant de mon plus beau cristal.

Je continue à mouiller la plume sur un vieux parchemin,

Un bout de moi, de toi, de nous pour recréer mon lendemain,

Sans penser à celui qui s’efface peu à peu de mon esprit divin,

Laissant toute la place au Seigneur qui dessine mon destin.

C’était encore un écrit de la petite fleur du Seigneur,

Noyant sa vie au gré de l’eau qui affleure.

Je souris dans le silence infini de mon cœur,

En gommant le contours de mes plus sottes erreurs.

Je suis en vie me dit le ciel,

Alors souris belle tourterelle,

Tu as crée ton arc en ciel,

Pour rêver, tu deviens belle.

Divinement vôtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :