Une étoile de plus dans mon ciel

Publié le par Petite fleur du seigneur

Une étoile de plus dans mon ciel

Coucou Ma cathy...

Qu'est-ce que j'apprend ? tu es partie rejoindre les anges sans m'en avertir ? Tu sais, tu étais ma meilleure amie du lycée et je garde dans mon coeur toute cette année de terminale que nous avons passé ensemble... qu'est ce que nous avons ris ! tu te souviens de notre prof de Droit ? on l'a fait tourné en bourrique à toujours chuchoter et glousser... j'entends encore son cris "eh KGB1 et KGB2, on a pas besoin de nouvelles infos alors taisez vous !"... cela nous faisait glousser encore plus fort...

Tu étais aussi blonde que j'étais brune et aussi bouclée que j'avais les cheveux raides...

Tu te rappelles de Christophe ? ton amoureux qui nous suivait partout où nous allions ? on l'appelait la laisse... Lorsque je repense à tout ça, mon coeur se gorge de bonheur, de joie et de douceur..

Tu es tombée enceinte et on appelait ton petit trésor qui poussait en toi, la graine..; pour ne pas ébruité la nouvelle... Je me rappelle tes yeux verts, ton rire cristallin et ta bonne humeur... Tout le monde t'aimait d'ailleurs... tu étais si pleine de vie...

C'est avec toi et ton copain que je me suis rendue au festival de Nyon en Suisse... Cela parait si loin... j'avais même goûté l'herbe qui faisait rire... mais au fonds, on savait toutes les deux qu'on avait pas besoin de ça... ça n'a jamais été plus loin...

La dernière fois que je t'ai vu, c'était en 1997 à mon mariage... Je me rappelle que tu avais lissé tes cheveux qui étaient très longs et que Kévin, ton petit bonhomme avait 6 ou 7 ans... Je t'aime Catherine... Si tu savais comme je t'aime...

L'an dernier, via les copains d'avant, tu m'avais envoyé un message et j'ai laissé passé les jours en me disant qu'il fallait que je te réponde... c'est drôle tu sais ma cathy... La semaine dernière, j'ai fais quelques recherches via facebook pour te trouver sans y parvenir... et tu es partie rejoindre les anges ce 13 août...

Je t'écris et j'espère que tu me lis là où tu te trouves... je ne doute pas que notre maman et notre papa des cieux t'ai accueilli comme une reine... je t'imagine bercé par les bras de Dieu alors que les anges te chantent une mélodie rien que pour toi...

Je ne doute pas que nos âmes se rejoignent un jour parce que pendant toutes ces années, je ne t'ai pas oublié et il ne se passait pas un mois sans que je pense à toi... Je laisse mes larmes coulées ce soir.. de ne pas avoir su prendre ta main lorsque tu as tenté de renouer le contact...

Je t'aime Catherine... d'un amour sincère, profond et éternelle... Ta disparition, c'est un bout de ma jeunesse qui s'envole avec toi....

Repose toi ma douce... mon KGB1...

Ton KGB2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :