Plume d'amour

Publié le par Petite fleur du seigneur

Plume d'amour

L'écriture n'attend pas... de peur de laisser s'envoler la sublimité de la pensée d'un instant... C'est comme préparer une tarte aux fraises et oublier de la manger...

J'ai eu cet instant de grâce où tout semble fluide et ou seule la plume manque à la volupté de ce qui se passe dans ma tête... Mon âme a parlé... et les mots se sont envolés dans le vide à défaut d'être gravé à jamais... Ils se sont envolés dans l'éther.. Je ne sais pas si on peut parler de talent d'écriture... A mon avis, les auteurs connus ou reconnus ont su saisir l'espace d'un court instant le génie grandissant de leur être en fusion...

C'est étrange parce que mon carnet reste désespéremment vide en ce moment et le fait de lire un livre dévérouille un cadenas que je ne veux surtout pas délier. pourquoi ? de peur qu'on puisse encore une fois y puiser l'intimité de mon être ? Et quand bien même ? Qu'est ce qui m'oblige à partager mon écrit sur le net ? Je crois que c'est beaucoup plus simple que cela. C'est un peu comme les attrapes-rêves... Comme si le fait de positionner mon âme à l'instant T me ferait un peu la perdre...

Deux heures délicieuses plongées dans un livre au son de la musique Jazz de Sydney Bechet... Ce musicien a une portée amoureuse pour moi depuis qu'on est passé par lui pour me dire "Petite fleur nous sommes là"... Soupir... Cela me semble si loin et pourtant si proche...

Tu sais quoi ? vendredi j'ai eu une grâce... Une de celle qui ne se présente pas tous les jours... Lors de l'élévation à la messe... Je l'ai vu... cette coupe et cette hostie auréolée d'un vert lumineux... Je me suis retenue de crier "SEIGNEUR !!". (Je l'ai mis en majuscule parce que j'aurai voulu le crier)... sourire... ou soupir... et pourtant, il m'a montrer ma prière déviante et non orienté au centre du centre ou coeur du coeur... Comme je t'aime mon Seigneur...

Et me voilà reparti sur l'amour de ma vie alors que je ne voulais qu'écrire du beau... j'aurai du écrire lorsqu'il était l'heure au lieu de laisser passer la plume qui désormais ne fait que chatouiller mon âme...

Il est toute ma vie.. tu es toute ma vie... j'ai aimé cette journée parce qu'elle était dans le partage et la simplicité... Ecoute de mon corps et fusion avec l'eau dans une nage à mon image... Repas partagé avec mes amours terrestres, ma famille... Visite chez une amie très chère à mon coeur et qui souffre dans sa chair.. Lecture et musique.. écriture.. certes un peu chahotique mais fervente...

Tiens et si j'écoutais encore un peu de musique... juste un peu... avant que les anges ne m'entrainent vers l'absolu... comme je t'aime mon ciel... c'est tout de même beaucoup plus juste qu'aimer une simple étoile... j'embrase la voie lactée désormais... Plus jamais mon ciel je ne t'oublierai au profit des humains... D'ailleurs, j'ai lu un truc... porter son regard sur l'homme alourdie alors que le centrer sur Dieu l'allège... alors soyons plume... plume d'amour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :