La solitude

Publié le par Petite fleur du seigneur

La solitude

Ce soir, j'ai envie d'écrire parce que je suis seule devant ce clavier tout blanc qui ne demande qu'à noircir les notes d'alphabet. En rentrant du travail, je suis tombée sur une interview de Christian Bobin... Quel homme formidable... Sa bouche affleure la poésie et à chaque syllabe, on dirait qu'il peint un tableau tellement ces paroles sentent le romarin et le printemps. J'ai bien aimé lorsqu'il a dit : Un papillon qui passe c'est comme une question sans réponse. Mais la réponse n'est pas importante... C'est la question qui l'est. C'est divinement beau à mon sens. Cela rejoint l'instant présent et les senteurs de la vie dans toute sa splendeur.

Je suis dans une période de remise en questions intense... L'univers me pousse à sortir de mon confort, à trouver qui je suis et ce à quoi mon âme aspire... Alors... Je suis sortie de ma zone de confort mais je suis dans un brouillard bien dense. Je souris... La vie est une plaisanterie n'est ce pas Dieu ?

Je voulais écrire sur la solitude parce que la solitude m'accompagne à chaque pas. Et d'ailleurs, je crois que chaque âme qui veut avancer doit en passer par là. Etre seule avec soi-même pour entendre. Je devrais me taire davantage d'ailleurs. Samedi, je serais seule... Enfin... avec Dieu bien sûr. Hein Dieu ? t'est ok ? Re sourire...

Je passe et je pianote sur un autre site et je regarde mes anciens camarades de jeu évoluer dans un autre monde... Le leur... Je ne reviendrais plus... Je le sais désormais... La joie doit être ma boussole et là bas, je n'ai aucune joie... Peut être bien que je n'ai rien compris n'est-ce pas Bruno ? Ou peut être bien que j'ai tout compris... A voir...

Même si j'ai encore quelques fois des remontées de manque, je sais que ma route est solitaire... Mais une solitude choisie et assumée parce qu'en fait je suis très entourée. J'ai des personnes de qualité à mes côtés... Je pense à mon Jeff, à ma sister d'amour Marie, à Sandy, à mes frères et soeurs en Christ, à Lucie, aux enfants du caté, à mes enfants, à mon mari et à toutes les personnes qui m'apprécie vraiment. Mon Dieu, comme je me sens gâtée et aimée. Merci Dieu.

Tu sais quoi Dieu, j'aurai peut être du mettre comme titre la solitude avec toi mon Dieu... C'est une perle et un joyau...

Oui c'est vrai... mon coeur est encore meurtri mais Dieu guérit tout alors Seigneur, je te donne ma solitude, je te donne ma vie et je te donne mon âme parce que tu es moi et je suis toi... Mon amour... Comme je t'aime..

La solitude je crois bien qu'elle est vraiment super belle... Même si...

Divinement vôtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :