Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rêve

Publié le par Petite fleur du seigneur

Rêve

Les années passent au fil des joies et des peines,

Comme un tisserand qui ne se lasse de dérouler la laine.

Et je regarde le miroir du temps qui s’égrène,

D’un sablier goutant la paix que l’univers parsème.

Je me suis souvent demandée qu’elle était mon expérience,

D’avoir voulu aimer en comptant mes pas de danse.

Mais il n’y a que les vies des âmes en partance,

Picorant ces fameuses graines d’un troupeau en transhumance.

Je continue à regarder mon beau ciel plein d’étoiles,

Même si la polarité de celles –ci a souvent créer un voile.

E je crie vers la lune le plaisir d’une aurore boréale,

Qui ravive le brillant de mon plus beau cristal.

Je continue à mouiller la plume sur un vieux parchemin,

Un bout de moi, de toi, de nous pour recréer mon lendemain,

Sans penser à celui qui s’efface peu à peu de mon esprit divin,

Laissant toute la place au Seigneur qui dessine mon destin.

C’était encore un écrit de la petite fleur du Seigneur,

Noyant sa vie au gré de l’eau qui affleure.

Je souris dans le silence infini de mon cœur,

En gommant le contours de mes plus sottes erreurs.

Je suis en vie me dit le ciel,

Alors souris belle tourterelle,

Tu as crée ton arc en ciel,

Pour rêver, tu deviens belle.

Divinement vôtre

Partager cet article

Repost 0

Une page

Publié le par Petite fleur du seigneur

Une page

J’ai envie d’écrire… quelque chose de beau… quelque chose de vivant… pas quelque chose de pensé… quelque chose de vécu… j’ai envie de vomir plein de choses… pour alléger mon estomac… mon cœur… mon être… Peut être bien que cela me fera gagner quelques kilos sur la balance… Je ne sais pas par quel bout prendre la pelote de ce qui ne va pas… C’est tellement embrouillé et emmêlé que je ne trouve pas le bout de la pelote.

J’ai l’impression qu’on m’a laissé seule et qu’on me force à regarder dans le miroir… Mais moi quelque part, je n’ai pas envie et je détourne la tête.. Mais on me force à regarder ce miroir… Moi je trouve que les autres sont vachement plus intéressants que moi et surtout beaucoup plus beaux à regarder…

Et j’ai envie de crier aux êtres qui se sont détournés de moi que je les déteste parce que je les aime… Je les déteste de me forcer à regarder dans le miroir… oui… il me force à regarder alors que moi je trouve que les regarder est beaucoup plus intéressant…

J’ai l’impression d’une torture mentale que je m’infligerais… de temps en temps, je m’octroie des pauses.. à d’autres moments, avec une plume, je fais des chatouilles sous les pieds et à d’autres… de grands coups de latte dans ma g…. sourire… Je suis vraiment pas possible… tu as déjà vu toi une nana comme moi aussi paradoxale ?

Allez je regarde dans le miroir… Elle est tout de même sympa cette nana… j’ai beaucoup de tendresse pour elle… j’aurai envie de lui dire d’arrêter de se battre contre le vent… qu’elle est vachement belle… j’aurai envie de lui dire aussi que plus elle cherchera à retenir les autres ou à trouver les solutions dans les autres et plus ils s’en iront… comme un périmètre de sécurité entre eux et elle…

Allez Claudine… viens… donnes moi la main… on va aller marcher… on va la trouver la solution… Je t’aime tu sais..

Divinement vôtre

Ps : grrrr… me suis fais encore avoir… je n'arrive pas à avoir une plume talentueuse et pleine de poésie… j’arrive juste à parler comme je suis… on s’accroche… ça repart…

Partager cet article

Repost 0

La résilience

Publié le par Petite fleur du seigneur

La résilience

J'ai envie de t'écrire à toi mon ami... à toi qui me lit derrière cet écran.. que tu sois "étranger" ou intime... que tu sois homme ou femme... oui... j'ai envie de t'écrire... pour te dire comme je t'aime.. Je t'aime parce que tu es le sourire que je rencontre à chaque carrefour... tu es les yeux qui me regardent aussi... tu es cette main qui caresse et ces oreilles qui écoutent avec bienveillance mes paroles... merci... Je t'aime tu sais...

J'ai baissé les armes... La guerre est terminée et je me découvre pas à pas... avec pudeur... avec surprise... avec amusement parfois... ou agacement aussi... Je lève les yeux au ciel lorsque je déraille... parce que... à toi je peux bien te le dire... Je crois bien que je m'aime...

Le titre de cet article s'est imposé et je me suis dis... n'est ce pas un terme fort "résilience"... Peut-on vraiment qualifier de traumatismes certains passages de ma vie ? Je crois bien que oui... mais ce n'est pas grave puisque tu es la... puisque je suis là aussi.. Au fonds, qu'importe la distance... Le coeur me forge et distille le parfum le plus subtil et délicat... l'amour...

tu sais, toi qui me lis... j'avais envie de te le dire.. ça y est... mon coeur danse dans ma poitrine au rythme de mes pas... j'y ai découvert un truc dingue... quelqu'un m'y parle tout le temps... ça ne t'arrive jamais à toi ? je t'assure... c'est dingue... je pose une question et hop... lorsque le flot de mes pensées s'arrête je perçois un chuchotement clair et net... Ce ne sont pas les numéros du loto alors t'attend pas à ce que je te fasse devenir millionnaire... mais... toi aussi tu as cette petite voix qui te parle... si si je t'assure...

Certain l'appelleront l'intuition... d'autres le 6ème sens... Ou alors la petite voie intérieure... et bien moi... c'est mon ange qui me parle... je ressens ses petites ailes qui me caressent le coeur et hop... il vient me dire plein de trucs... mais chut... si vous vous posez trop de questions, vous n'entendrez pas...

Pause... bon... toi mon ami... tu sais quoi... j'étais parti pour faire un article sublime fait de phrases et de verbes sculptés avec soin et en fait... je suis partie sur le ton "potache"... tu ne m'en veux pas n'est ce pas ? parce que tu sais... tout ce que je te dis... je te le dis en vérité... dans ma vérité... et je t'aime vraiment tu sais !!

Je pense encore à quelques étoiles avec nostalgie mais c'est comme ci elles étaient devenir un peu plus flous au fur et à mesure que les jours passent... oui... l'espace temps réduit de plus en plus les lignes alors qui sait... peut etre bien que je les ai rêvé ces étoiles ?

Tu sais... je me suis rendue compte d'un autre truc... y a pas à avoir d'étoiles particulières parce que chaque âme est une étoile particulière pour Dieu... un diamant parfait dans ses imperfections et qui deviendra un jour une planète... toi aussi tu sais tu es une étoile... même si tu ne fais pas de danse classique peut être bien que tu chantes ou que tu écris... ou peut être bien que tu soignes les gens... ou que tu portes attention aux animaux...

Je t'aime en tout cas pour toutes tes particularités... parce que moi je ne sais pas danser... je ne sais pas soigner les gens ni jongler.... alors toutes les étoiles sont nécessaires pour que le ciel soit complet.... tu comprends ? moi mon écriture est angélique... merci mes anges pour l'inspiration que vous m'avez donné ce soir...

Et mon ami... si tu me lis... peut être bien que mon ange a chuchoté au tien de venir sur mon blog... et peut être bien qu'au fonds... c'est ton ange qui te parle là et qui te dis ça...."je t'aime plus que ma vie parce que tu es un bout d'étoiles dans l'univers... tu brilles et illumines le monde... alors continue à donner comme tu le fais et n'oublie pas... je serais toujours là pour toi"...

Divinement vôtre

Partager cet article

Repost 0

En vérité

Publié le par Petite fleur du seigneur

En vérité

Je crois qu'il est important d'agir en vérité... Je me rend compte qu'en agissant ainsi on se libère de l'attente... J'agis désormais en vérité sans attendre aucune retombées...

Vous voulez que je vous dise ? qu'est ce que cela fait du bien !!

J'ai envie de faire des compliments ? d'aimer et de réconforter ? et bien allez... on y va...

J'aime bien agir en vérité parce que la vérité nous libère... je crois que je m'en fiche désormais qu'on vienne ou non vers moi... Quelle importance ? aucune...

Je suis libre parce que vraie.. le reste... superficialité ou alors ambiguité de l'être humain... je garde donc ma part de vérité..

Bisous mes anges d'amour

Divinement vôtre

Partager cet article

Repost 0

Pardon

Publié le par Petite fleur du seigneur

Pardon

A toi qui m'aime ou qui m'a aimé,

Je voulais te demander pardon,

en posant l'anathème ou un tendre baiser,

Présage d'une fausse note sur une partition.

oui, pardon de ne pas avoir accepter,

que le fruit de ton esprit ne soit pas toujours le mien,

Un genou au sol, j'implore ta pitié,

D'une petit âme douce à une autre en chemin.

C'est étrange comme l'observation,

Peut conduire à une prise de conscience.

Message d'un ange dans toute sa dimension,

Rejetant les soupirs avec grande patience.

Ce week-end, j'ai pris de la hauteur,

Et j'ai regardé vivre les humains dépourvus d'ailes,

En souriant devant la puberté des petites fleurs,

Qui ne se doutent pas du parfum dont elles recèlent.

J' ai regardé du haut de mon manège,

Des milliers de fourmis sur cette terre,

Pailletant les étoiles de sortilèges,

Travailleuses acharnées du bonheur primaire.

Au fonds pourquoi vouloir une appartenance,

Puisque nous sommes tous des humains,

Pas de petits ni de grands dans cette transhumance,

Recherchant leur berger sur la route du Divin.

Je ne remarque plus de fourmi particulière,

quand je suis tout la haut,

Esquissant le portait d'une guerrière,

Sur la ligne du tableau.

Je suis désormais sereine,

Face à ce qui me semblait si compliquée,

Pouvoir enfin reposer ses peines,

Dans la couche du lit posée sur l'oreiller.

Divinement vôtre

Partager cet article

Repost 0

Messagerie céleste

Publié le par Petite fleur du seigneur

Messagerie céleste

Qu’importe les larges ravines

Et les embruns de l’océan,

Tu es celle que je devine,

Enrubannée par des pensées d’argent.

Laisse donc le papier cadeau

Dispensé son trésor,

D’un goutte à goutte du ruisseau,

T’arrosant sans effort.

Je sais que tu m’entends

Malgré les voix de ton esprit,

Et c’est en persévérant,

Que tu clarifieras ton propre paradis.

Je suis là mon ange,

Caressant ton si beau cœur,

Ne trouves tu pas cela étrange,

Que je t’aime tant ma petite fleur ?

Tu ne seras jamais isolée,

Même au plus profond des peines,

Car tu es aux cœurs de mes pensées,

D’un bouquet de violettes à une reine.

Allez c’est reparti,

Sur la route de l’espoir,

Alors construit la vie,

De ton tendre avatar.

Rien n’est grave dans la matrice,

Tu ne fais qu’expérimenter,

Toutes les qualités et tous les vices,

De ton être dans son humanité.

Nous avons confiance en toi,

En tes talents et en ta lumière,

Tu brilles bien plus que tu ne le crois,

A illuminer la biosphère.

J’ai voulu te donner ce message,

Venu d’une autre dimension,

Pour te dire de garder courage,

Messagère d’une tendre mission.

Celle d’aimer quoi qu’il arrive,

Tout ce qui peuple ta si belle terre,

Alors baisse la voile qui te prive,

Du sourire de Dieu dans l’éther.

Nous t’aimons…

Tes anges.

Divinement vôtre

Partager cet article

Repost 0