La mesure

Publié le par Petite fleur du seigneur

La mesure

Je mesure et je compte… j’exulte et j’aime..

Je suis dans la mesure des mes paroles, des mes actes mais sans demi-mesure pour mon cœur…

Alors je suis triste de voir la démesure des paroles de mes frères, de mes semblables…

Pourquoi les gens n’ont aucune ouverture d’esprit ? Pourquoi ont-ils fait du message du Christ autre chose qu’un message d’amour ? Pourquoi essaye-t-il encore une fois de me convaincre de quelque chose ?

La foi est intime, personnelle et parole vivante. Je n’enfreins aucune règle et certainement pas celle du Christ, de mon cœur brûlant d’amour.

C’est moi qui me vois dans l’obligation de refermer la porte pour me protéger parce que personne, absolument personne, ne me fera dévier de la route du Seigneur !

Je suis triste de voir la rigidité de certaines personnes dites aimantes pour les autres. La dogmatisation à outrance fait perdre l’essence même de ce que Dieu fait passer aux hommes.

La violence de ce qui a été posée m’a atteinte en plein cœur mais ne m’a pas fait vaciller dans ma foi parce que j’ai baigné dans l’amour du Christ, l’amour de Dieu et je sais exactement ce qu’il veut me faire passer. J’accepte tous les chemins même ceux qui ne sont pas les mêmes que le mien mais je n’accepterai pas qu’on veuille me faire changer de route. Les débats stériles ne m’intéressent absolument pas.

Je suis la petite fleur du Seigneur ou « la rebelle du Seigneur » mais je l’aime de tout mon cœur et je ferai tout pour que beaucoup de gens se rapprochent de lui, de la manière dont ils le souhaitent.

La différence est dans la richesse et pas dans la stigmatisation des êtres. Jésus s’adapte aux pas de chacun et nous rejoint dans nos différences et diversités.

Alors je mesure et je compte… j’exulte et j’aime…

Chacun porte une part d’ombre en soi et ce que j’ai découvert ne me sied pas du tout… mais je renvois chacun à ses propres responsabilités et conscience.

Dieu nous aime… immensément… et j’ai une adoration sans faille… Puisse les hommes voir son amour et son pardon. Je n’ai aucune peur… j’assume totalement ce que je suis…

Tristesse infinie… J’accepte la différence mais je ne pensais pas m’être trompée à ce point. Cependant, je continue à aimer… parce que mon cœur ne fait pas un casting… Il se donne sans compter car Dieu s’est donné sans compter pour nous…

Je vous aime… tous… absolument tous..

Divinement vôtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :